Travel Events And Logistics Morocco est une agence de Tourisme et de Voyages qui propose des solutions originales et personnalisées pour la réussite de vos Incentives et Team Building, sous le signe de la convivialité́ et de l’échange. Avec une palette complète d’activités selon le thème choisi : mer, ville, sport, culture, challenges divers…

Derniers articles

+212 (0) 701 1000 40
111, Sidi Abbad, Marrakech
info@eventsandlogistics.ma
Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

Covid-19 : un nouveau rappel à l’ordre du ministère de la Santé

Covid-19 : un nouveau rappel à l’ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ton. La tutelle a épinglé les personnes concernées par la campagne de vaccination et qui n’ont toujours pas réclamé leurs doses. Selon lui, la majorité des patients en réanimation ont plus de 50 ans et n’ont pas été vaccinés. Il a ainsi appelé la population à plus largement adhérer à l’opération de vaccination mais a également dénoncé la circulation de fausses informations sur la pandémie et ses protocoles sanitaires.
Flambées des contaminations à la Covid-19 et retour aux restrictions sanitaires. Dans un communiqué de presse publié au cours de la fête de l’Aïd Al Adha, le ministère de la Santé a exhorté tous les citoyens à se faire vacciner pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Le ministre de tutelle, Khalid Aït Taleb, a évoqué la recrudescence des contaminations déplorant une augmentation du nombre de patients graves et critiques hospitalisés et admis dans les unités de soins intensifs du Royaume.
Le responsable a précisé que les patients admis dans les unités de soins intensifs font partie de la catégorie des personnes de plus de 50 ans qui auraient dû déjà bénéficier de la campagne de vaccination. «Malheureusement, ces personnes ne se sont pas fait vacciner pour de multiples raisons, notamment le choix du type du vaccin», a-t-il expliqué. D’autres citoyens n’ont pas été vaccinés «parce qu’ils étaient réticents à l’opération et attendaient de voir les résultats de la campagne de vaccination», poursuit le ministre. Ce dernier a insisté sur l’importance de recevoir les doses de vaccin afin de pouvoir bénéficier d’un pass sanitaire qui assure plus de mobilité et de liberté à l’échelle nationale. «Ceux qui n’ont pas encore bénéficié de la vaccination doivent aller rapidement se faire vacciner dans les centres les plus proches de leur lieu de résidence», a exhorté Aït Taleb.

De plus, le chef du département marocain de la Santé a réitéré l’urgence de respecter le protocole sanitaire de prévention en vigueur afin d’endiguer le virus et ses souches plus contagieuses, qui ont, selon lui, contribué à la récente hausse des infections dans le pays. Une hausse qu’il impute surtout au «relâchement total» des citoyens face aux gestes barrières les plus simples, notamment la distanciation sociale, le port correct du masque et le nettoyage régulier des mains.

Retour des restrictions dès ce soir

Pour rappel, à partir de ce vendredi 23 juillet à 23h plusieurs mesures sanitaires restrictives seront renforcées, l’objectif étant d’éviter le même scénario dramatique de l’Aïd Al Adha de l’année dernière. Ainsi, dès ce soir le couvre-feu nocturne (23h et 4h30) sera maintenu, conformément aux recommandations du Comité scientifique et technique, et les déplacements au delà de 23h seront strictement interdits. Ces dispositions ne concernent toutefois pas les personnes travaillant dans les secteurs vitaux et essentiels et celles nécessitant des soins médicaux urgents.
Le gouvernement a décidé de renforcer aussi les restrictions de voyages interurbains, sauf si les voyageurs présentent un certificat de vaccination. Les restaurants, cafés, théâtres, piscines et autres lieux publics doivent quant à eux opérer à 50% de leur capacité. Pour les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts comprenant plus de 50 personnes, une autorisation spéciale doit être livrée par les autorités locales.Pour rappel, à partir de ce vendredi 23 juillet à 23h plusieurs mesures sanitaires restrictives seront renforcées, l’objectif étant d’éviter le même scénario dramatique de l’Aïd Al Adha de l’année dernière. Ainsi, dès ce soir le couvre-feu nocturne (23h et 4h30) sera maintenu, conformément aux recommandations du Comité scientifique et technique, et les déplacements au delà de 23h seront strictement interdits. Ces dispositions ne concernent toutefois pas les personnes travaillant dans les secteurs vitaux et essentiels et celles nécessitant des soins médicaux urgents.
Le gouvernement a décidé de renforcer aussi les restrictions de voyages interurbains, sauf si les voyageurs présentent un certificat de vaccination. Les restaurants, cafés, théâtres, piscines et autres lieux publics doivent quant à eux opérer à 50% de leur capacité. Pour les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts comprenant plus de 50 personnes, une autorisation spéciale doit être livrée par les autorités locales

Enfin, la menace de la pandémie persiste toujours et risque de réduire à néant tous les efforts déployés jusqu’à présent par le pays pour l’endiguer. Le gouvernement a souligné que «la situation actuelle exige le strict respect de toutes les directives des pouvoirs publics et de toutes les mesures de précaution adoptées par les autorités sanitaires» afin d’éviter un nouveau confinement et de survivre aux multiples effets de cette crise sanitaire